Craintes de la nouvelle escalade a Jerusalem apres une nuit de violences

Craintes de la nouvelle escalade a Jerusalem apres une nuit de violences

Le calme regnait samedi dans la Ville sainte, mais de nouvelles manifestations pourraient avoir lieu dans la fi?te.

Des Palestiniens vises par des tirs de grenades assourdissantes lancees par les forces israeliennes, le 7 mai 2021 sur l’Esplanade des Mosquees a Jerusalem. Photo REUTERS/Ammar Awad

Notre communaute internationale a appele a eviter l’escalade apres une nuit de violences sur l’esplanade des Mosquees a Jerusalem, qui a fait environ 200 blesses, mais des appels a des manifestations palestiniennes samedi font craindre votre autre engrenage.

Apres un appel a la retenue des Etats-Unis, la Russie et l’Union europeenne ont exprime leur inquietude et appele Israeliens et Palestiniens a agir Afin de calmer ca qualifiee avec l’UE “d’explosive” a Jerusalem-Est, secteur palestinien occupe avec Israel depuis 1967 puis annexe. Notre calme regnait http://datingmentor.org/fr/secret-benefits-review/ samedi dans la Ville sainte, mais de nouvelles manifestations pourraient avoir lieu dans la soiree.

Vendredi, Plusieurs dizaines de milliers de fideles s’etaient reunis dans l’enceinte de l’esplanade des Mosquees — appelee Mont du Temple via les juifs — pour la derniere grosse priere hebdomadaire avant la fin du mois de jeune musulman du ramadan. Des images relayees sur les reseaux sociaux montrent la police anti-emeute israelienne deferler sur l’esplanade et tirer des grenades assourdissantes en batiments, ou des fideles, parmi qui des femmes et des enfants, priaient.

Lire aussi

Pour Khamenei, Israel est « une base terroriste » a « combattre »

Plusieurs policiers israeliens ont ferme les portes d’une mosquee Al-Aqsa, enfermant des fideles pendant quelques heures, a constate un journaliste de l’AFP. Dans une video, le directeur d’Al-Aqsa, Omar al-Kiswani, a affirme que juste apres la rupture du jeune, la mosquee avait ete “prise d’assaut Afin de la vider et (que) des fideles non armes (avaient ete) attaques”. Les heurts ont oppose des Palestiniens a la police israelienne, qui a replique avec des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc, apres que des fideles ont lance des bouteilles et autres projectiles en direction des forces de l’ordre, d’apres ces dernieres.

Plus de 200 blesses Selon le Croissant-Rouge palestinien, au moins 205 Palestiniens ont ete blesses — dont environ 80 ont ete hospitalises –, la majorite via l’esplanade des Mosquees a Jerusalem-Est. La police israelienne a fera etat de 18 blesses dans ses rangs. Plusieurs accrochages ont egalement eu lieu dans le quartier voisin de Cheikh Jarrah, ou des manifestations contre la possible eviction de familles palestiniennes au profit de colons israeliens ont degenere ces derniers semaines en heurts avec la police.

Les accrochages sur l’esplanade des Mosquees vendredi paraissent les plus violents depuis ceux de 2017, quand Israel avait decide de placer des detecteurs de metaux a l’entree du site, avant d’y renoncer. De nouveaux rassemblements sont attendus samedi dans des villes arabes israeliennes.

Lire aussi

Washington appelle a la “desescalade” et a “eviter” les evictions de Palestiniens

Plusieurs dizaines d’Arabes israeliens (descendants des Palestiniens restes via leurs terres apres la creation d’Israel, 20% de la population) ont repondu a votre appel a Nazareth, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire “l’occupation est du terrorisme”.Le Hamas, mouvement islamiste au i?tre capable de dans la bande de Gaza sous blocus israelien, a lui appele les Palestiniens a rester dans le complexe d’Al-Aqsa jusqu’a jeudi –jour qui devrait marquer la fin du ramadan. Des centaines d’individus ont dormi sur les tapis d’Al-Aqsa, dans un acte de defiance.

“fort preoccupes” L’Union europeenne a appele les autorites de tous bords a agir de “toute urgence” Afin de une “desescalade” et la Russie a exprime le “inquietude”, appelant a empi?cher une “escalade des violences”.

Allies cle d’Israel, les Etats-Unis avaient appele vendredi “les responsables israeliens et palestiniens a agir de maniere decisive pour desamorcer les tensions et mettre un terme a Notre violence”. “Cela reste absolument essentiel que l’integralite des parties fassent preuve de retenue et s’abstiennent de toute action ou rhetorique provocatrice”, a declare votre porte-parole du Departement d’Etat, Ned Price. “Nous sommes egalement tres preoccupes avec l’expulsion potentielle des familles palestiniennes des quartiers de Cheikh Jarrah”, a-t-il ajoute. L’Arabie saoudite semble s’i?tre prononcee contre l’expulsion de Palestiniens de Cheik Jarrah.

Diverses pays du Golfe, ainsi que la Turquie, l’Iran, la Tunisie, le Pakistan ou encore l’Egypte ont condamne les agissements de la police israelienne, la Jordanie — gardien des lieux saints musulmans a Jerusalem-Est — denoncant une “agression sauvage”.Le president palestinien, Mahmoud Abbas, a lui reproche a Israel les “developpements dangereux dans la Vieille Ville” de Jerusalem.Les nouvelles violences surviennent dans un contexte de tensions a Jerusalem-Est et en Cisjordanie, territoire palestinien occupe par Israel depuis 1967.

Notre centriste Yair Lapid, charge de former votre gouvernement avec le president israelien, a apporte son soutien aux forces de police israeliennes, affirmant sur Twitter que l’Etat hebreu ne “laisserait nullement la violence s’installer et des groupes terroristes le menacer”.

Nos articles vous ont seduit ? S’ils meritent d’etre lus, ils meritent aussi d’etre soutenus…

Abonnez-vous et accedez a une information qualitatif en continu.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published.